Se nourrir en pleine conscience

IMG_2472

Dharamsala – Inde

Savons-nous réellement manger, en étant bien présent à nous même ?

Prendre son temps pour manger est un avantage qui se perd de nos jours, les gens sont stressés, pressés, avec un emploi du temps surchargé entre le travail, les loisirs, les enfants, …

Une amie m’a confié le fait de n’avoir que trente minutes de pause au travail pour son repas !

Dans cette histoire, les industriels sont gagnants en proposant des menus tout prêts et rapides à préparer . Une minute au micro-onde et hop le tour est joué ! 😦

En gros, on mange de plus en plus vite et de plus en plus mal…

Pour manger en pleine conscience, il faut manger à table dans un environnement calme, pas devant l’ordinateur, ni devant la télé et encore moins au téléphone.

Faites vous des jolies assiettes pleines de couleurs qui vous fassent plaisir ! Nourrissez vos yeux également !

Sentez les arômes qui se diffusent dans votre bouche et prenez bien le temps de mastiquer.

Soyez attentifs aux textures des aliments ainsi que les odeurs qui se dégagent de votre assiette.

Manger est un plaisir des cinq sens et pas uniquement du goût.

Lorsque vous ne mangez pas en conscience, votre corps peut être rassasié mais pas votre âme et un grand nombre de personnes continue à manger sans avoir faim pour combler ce manque, et s’en suit une prise de poids et des problèmes de santé comme le diabète par exemple.

Réapprenez à vous nourrir et à ressentir la joie qui accompagne cet acte tout en vous libérant du superflu !

Je vous accompagne dans votre démarche vers un retour à une alimentation consciente et saine.

#JoyThérapie.

IMG_3558

Salade de papaye – Thailande

Apprécier ce que l’on a

La société actuelle nous oblige à nous comparer les uns des autres et du coup à envier notre voisin. On veut une aussi belle voiture que Pierre ou une maison aussi grande que celle de Paul, le même corps que Julie ou la robe de Pauline.

De ce fait on n’est jamais satisfait de ce que l’on a. On est constamment à la recherche d’éléments dont on n’a pas besoin fondamentalement. Lorsqu’on les obtient, le plaisir est de courte durée car on se crée déjà de nouveaux besoins. On passe une vie à vouloir toujours plus que ce que l’on possède déjà.

Où se trouve le bonheur dans tout cela ?

Le contentement est la clé ! Apprendre à se satisfaire de ce que l’on a et comprendre la différence entre une envie et un besoin.

À méditer : parfois la liberté est de ne rien posséder.

#JoyThérapie.

IMG_7369

Mont Batur – Bali

« Le contentement apporte le bonheur, même dans la pauvreté. Le mécontentement apporte la pauvreté même dans la richesse » – Confucius.

Réaliser ses rêves

Beaucoup de personnes de mon entourage me parlent de leurs rêves comme quelque chose d’inaccessible qu’ils ne pourront jamais réaliser.

Ils sont enfermés dans leur routine quotidienne à compter les jours qui restent avant le week-end, avant les vacances ou même avant la retraite, à faire un travail « alimentaire » qui ne leur convient pas forcément.

Ils n’osent pas changer leur vie de peur de perdre une stabilité qui les rassure.

Parfois, il faut savoir prendre des risques pour ne pas passer à côté de sa vie. Quels sont nos besoins fondamentaux ? La santé, des vêtements, un endroit pour dormir, de quoi manger.

Laisser de côté ses envies matérielles et s’épanouir vers l’aventure d’une vie que l’on aura choisie est la clé du bonheur.

Et vous quels sont vos rêves ?

#JoyThérapie.

IMG_1119

Unawatuna – Sri Lanka